Analyse et stratégie

Focus sur Marignan Valeurs Familiales 

Le fonds Marignan Valeurs Familiales offre la possibilité d’investir à la fois sur les actions et les obligations, en direct ou via des fonds externes dont la régularité de performance, la méthode de gestion et la notoriété offrent une garantie de fiabilité et de sécurité pour les porteurs. 

Les actions constituent l’univers central d’investissement, avec néanmoins une limite fixée à 60% du porte feuille global, l’ excédent devant être investi au minimum à 40% en obligations de bonne qualité – “Investment grade”. Les sociétés dont le capital est encore principalement à caractère familial constituent le “noyau dur” du portefeuille, à l’image de BOUYGUES, JCDECAUX, MICHELIN, PERNOD RICARD, WACKER CHEMIE, WENDEL ou encore PEUGEOT. D’autres sociétés, considérées comme des entreprises solides, trouvant place traditionnellement dans des portefeuilles de “bon père de famille”, viennent utilement compléter cette liste : AIR LIQUIDE, DANONE, ESSILOR, FONCIERE DES RÉGIONS… auxquelles se rajoutent des actions sur des
thèmes particulièrement défensifs comme les maisons de retraite (KORIAN) ou les concessions (VINCI).
Cette “poche actions” est complétée par des fonds externes, parmi les plus régulièrement profitables et fiables de la place, dont le profil et les objectifs de gestion ne sont pas incompatibles avec un investissement “à caractère familial”.
Amplegest Pricing Power s’ attache à trouver des idées d’investissement correspondant à des sociétés qui bénéficient d’un avantage manifeste sur la concurrence du fait de leur savoir-faire ou de leur technologie particulière par exemple. Cela permet à ces entreprises de pouvoir maintenir leur prix, voire de les augmenter sans craintes de déperdition de chiffre d’affaires, notamment dans les périodes où le cycle économique est plus incertain.
DNCA Euro Growth , Mandarine Optimal Value, Préval Actions Europe et Trusteam Roc Europe répondent quant à eux à des caractéristiques spécifiques de gestion, allant de la recherche de croissance à prix maîtrisés pour le premier, au “stock-picking” de valeurs décotées bénéficiant d’un changement de momentum de marché pour le second, à la diversification géographique en Europe pour le troisième et à la sélection d’entreprises sur le critère mesuré de la “satisfaction du client” pour le dernier.
Le Fonds Moneta Long/short vient enfin assurer la consolidation de l’ensemble, en introduisant un style de gestion partiellement décorrélé des marchés.
Le portefeuille obligataire reste pour l’ essentiel cantonné aux signatures d’entreprises très bien notées dont le rendement est certes limité dans la période actuelle, mais qui présentent un niveau de sécurité et de liquidité élevé. À ces obligations d’entreprises de grande qualité, s’ajoutent quelques obligations à plus haut rendement (“High Yield”) du fait de leur classement dans la catégorie dite “ spéculative” souvent liée à la taille des émetteurs, par ailleurs solides. Cette poche plus rémunératrice complète utilement le rendement global du portefeuille sans que son poids ne fasse courir de risque notable aux porteurs de parts.
Par cette approche originale et équilibrée, le fonds Marignan Valeurs familiales constitue un support d’investissement particulièrement approprié pour des investisseurs souhaitant diversifier leur allocation d’actif tout en bénéficiant d’une performance régulièrement au-dessus de son indice de référence mais moins volatile que ce dernier.

Serge Negrier, Directeur Général
Achevé de rédiger le 13 avril 2018

 

 

Télécharger la 1ERE lettre trimestrielle 2018